Pandora

Boîte à Créations

Votre panier est vide.

En primeur sur Pandora

Pandora
Opéra
Courant Alternatif
Pandora - Boîte à Créations est une entreprise innovante axée sur les arts et les communications. Des années de créations (poésie, récits, essais, musique) seront rendues accessibles ici dans le but de les partager et possiblement, d'entrouvrir une porte sur l'imagination de la Nature.
Portail artistique >>
Opéra - Solutions Numériques propose des services de développement web et d'écriture professionnelle, permettant à d'autres de créer leur propre plateforme et d'optimiser leurs communications. Si vous avez besoin d'un site web élégant, performant et intuitif, d'un contenu clair et inspirant, vous trouverez les détails de nos services au www.opera-web.ca.
Visiter la plateforme >>
Le Courant Alternatif - webzine interactif, a pour objectif de faire circuler de l'information et mettre en relation des gens, organismes et entreprises qui partagent des intérêts et des valeurs, afin de promouvoir la communication.
*(Le Courant Alternatif est présentement en construction)
Visiter la plateforme >>

Le Chant des Bardes (partie 1)

L'arbre de vie

"Ce soir on vous invite, vous, à faire un voyage.

Un voyage dans les replis temps, de la conscience.

Un voyage dans l’imaginaire des Bardes et l’imagerie des Druides,

Ces sages des forêts…

 

Te souviens-tu de l’arbre qui trônait sur la clairière

Où nous dansions, où nous chantions,

Tandis qu’il étirait ses branches vers les étoiles

Et ses racines vers le cœur de la terre?

 

Te souviens-tu d’un monde où les âmes ne meurent jamais,

Mais passent d’une vie à l’autre;

Où après un temps de l’autre côté du voile elles reviennent

Pour vivre dans un nouveau corps?

 

Où la peur de la mort, instrument de contrôle

Par excellence de toutes époques confondues,

N’avait aucune emprise sur l’esprit des vivants?

 

Les Bardes étaient les gardiens de la mémoire de la tribu.

On les disait capables, par le pouvoir du Verbe, d’ouvrir des portes.

Mais quelles portes? On parle ici des portes des mondes invisibles,

Et des portes du temps.

 

Te souviens-tu des chants que nous avons laissés derrière,

Dans l’espoir qu’un jour ils nous aident à nous rappeler?"

Voir le spectacle >>toute la musique

Pandore, la boîte et la pomme

L'esprit des symboles

Beaucoup ont entendu parler, même vaguement, de l'archétype de Pandore, qui a ouvert la boîte interdite où sommeillaient les démons de l'Humanité - et aussi l'espérance. Pandora (en grec ancien Πανδώρα / Pandốra) signifie « ornée de tous les dons » ou « celle qui donne tout »1. Elle avait reçu des dieux la beauté, l'intelligence, la sensibilité et bien sûr, la curiosité. On fait souvent référence à la boîte de Pandore mais dans la plupart des versions du mythe, il s'agit plutôt d'une jarre.

Quant à la pomme - en particulier la pomme dorée - c'est un symbole chargé de mystère dont les connotations abondent en paradoxes. Pour les Grecs de l'antiquité c'est l'offrande d'Éris, la déesse du chaos, qui provoqua la discorde au banquet des dieux et finit par déclencher la guerre de Troyes. C'est aussi le trésor du jardin des Hespérides où n'ont accès que les Muses et certains héros. Dans la mythologie scandinave, ce sont les fruits sacrés sur lesquels veille Idhuna, symboles d'amour et d'immortalité - les fruits de l'Arbre de Vie, donc. Tout de même étrange que ce même fruit soit, par deux cultures différentes, associé d'une part à la déesse du chaos et de l'autre à une déesse de la vie. Peut-on soupçonner un renversement d'anciens archétypes féminins par les sociétés patriarcales qui ont jeté les bases de notre civilisation? C'est à se demander à quoi fait référence cet arbre aux fruits dorés, porteurs de merveilleux et dangereux secrets...

"Qui était le coupable inventeur de ce drame?
Sur qui doit-on jeter le blâme?
Pandore avec la boîte ou Ève avec la pomme?
Le sphinx? Le serpent? La madone?"

Extrait du Carrousel des Âges
Lire la suite >>tous les articles

Les Ruines d'Atlantis

À l’heure du crépuscule où la lumière danse
Sur les profondeurs de l’océan immense,
Remonte parfois, des tréfonds de la mer,
Un écho mystérieux, un rayon éphémère ;

Et les yeux des marins fixés sur l’horizon
Captent une image étrange qui trouble leur vision ;
Et leur raison se démène pour expliquer
Les tours d’ivoire et d’or d’une ancienne cité.

Alors on aperçoit, dans un rayon de lune,
Des monuments noyés par une mer de brume,
Des fresques fissurées, des allées, des bassins,
Et d’étranges lueurs qui se déplacent au loin.

Là, parmi les fontaines et les statues de sel,
Un ange aux ailes brisées tend la main vers le ciel…
On croirait voir ses yeux de topaze verser
Dans le bassin limpide, une larme glacée.

Lumière fantomatique d’une mémoire si grande
Que même morte, encore, elle vit dans les légendes :
Existes-tu ? Hélas, tu ne veux rien prouver
Et qui cherche des preuves ne peut rien trouver !

Elles sont pourtant ici, les ruines d’Atlantis !
Comme l’histoire qui répète ses souvenirs brouillés ;
Comme l’espoir hésitant qui cherche encore sa rime
À l’heure où la brume sent le soleil se lever.

Emportez-moi ! ô Muses d’un temps révolu,
Sur les ailes du rêve ! Que mon âme évolue
Sur des sentiers secrets, en suivant votre voix.
Si je peux j’essaierai d’écrire ce que je vois.

Montrez-moi le grand livre inscrit dans les étoiles
Où en lettres de feu, sur un ciel de cristal,
Est gravé à jamais, pourvu qu’on imagine,
Le chant que le cosmos chantait aux origines.
Extrait de
Requiem
tous les poèmes

"Le tao qui peut être nommé n'est pas le Tao éternel. Le nom qui peut être nommé n'est pas le Nom éternel. L'Être sans nom est l'éternellement réel."

- Lao Tseu

Commentaires récents

    Requiem

    Recueil de poésie incantatoire en cinq chants. (PDF, 64 pages)

    Vous souhaitez soutenir les initiatives de Pandora? C'est très simple, et vos dons sont grandement appréciés!
    moon linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram